Le blog de Claire

Archive de janvier 2018

Modèle vivant

dimanche 28 janvier 2018

Ca faisait 7 mois que je n’avais pas dessiné d’après modèle vivant. C’était sympa de s’y remettre ! La modèle posait très bien, et nous proposait des poses intéressantes mais pas toujours évidentes à dessiner.

Les 2 premières images sont des poses « d’échauffement » de 40 secondes, au stylo bille. Les autres sont des poses plus longues, entre 5 et 10 min (la majorité à 7 min), réalisées au crayon fusain (et sans gomme bien sûr !). Pour les formats, les dessins « kraft » sont sur des feuilles A3 (42×30 cm), les autres sur du papier format Raisin (50×65 cm).

Salade

dimanche 21 janvier 2018

Une petite salade de type chicorée, qu’on retrouve souvent dans les mescluns.

Je me suis un peu perdue dans l’organisation des feuilles parce que j’ai « perdu » mon dessin assez vite avec la couleur. Mais j’hésite à continuer à saturer les couleurs pour accentuer les reliefs… j’y réfléchis… mais vous pouvez donner votre avis évidemment 😉

C’est un petit format (20×20 cm) parce que c’était une petite salade !

Salade - Aquarelle - Janvier2018

Art postal

dimanche 7 janvier 2018

Toujours dans la série de timbres « Les animaux nous regardent », voici le serpentaire ou plus précisément le Messager sagittaire (Sagittarius serpentarius).

Cette dénomination de serpentaire est évidemment liée au fait qu’il capture et mange, entre autres, des serpents (ophiophagie). Il a d’ailleurs sur les pattes des écailles qui le protègent des morsures. Il semblerait pourtant qu’il ne consomme finalement pas autant de serpents qu’on le pensait. Son régime alimentaire est assez varié et opportuniste : insectes, petits mammifères, amphibiens, œufs et jeunes oiseaux, crustacés…

Avec ses grandes pattes d’échassier et sa « crête de punk », ce rapace d’Afrique sub-saharienne est difficilement confondable avec une autre espèce. Ses longues pattes lui permettent de chasser sur d’assez longues distances (entre 20 et 30 km/jour), exclusivement au sol contrairement à la plupart des rapaces.

Le Messager est protégé depuis un petit moment déjà mais son commerce international était autorisé sous certaines conditions. La CITES (Convention on International Trade of Endangered Species) note qu’entre 2000 et 2009, 294 oiseaux vivants ont été exportés de l’Afrique vers l’Europe, à un prix moyen de 2000 $/oiseau ! Je suppose que ces oiseaux étaient destinés à des parcs, zoos ou collectionneurs ? Mais ce commerce ayant malgré tout un impact très négatif sur la conservation des populations de cette espèce endémique, il est depuis peu interdit d’introduire des Messagers dans l’union européenne (depuis le 9 novembre 2017, si j’ai bien tout compris : source ici).

Comme à chaque fois que j’écris un article, je me cultive en même temps que vous :-) !

Pour celui-ci, j’ai aussi découvert qu’en plus d’être un rapace et une constellation, le serpentaire est un voilier; un signe astrologique sujet à controverse (si vous êtes nés entre le 29 novembre et le 18 décembre…); le nom du caducée des médecins (aussi appelé bâton d’Asclépios ou d’Esculape); et certaines espèces de plantes dont la forme des racines rappelle un serpent !

Source principale : Oiseaux.net

Aux crayons de couleurs sur enveloppe de couleur gris foncé.

2018

lundi 1 janvier 2018

Voeux 2018 - Aquarelle