Le blog de Claire

Devinette…

18 septembre 2016

Quel est le sujet de mon aquarelle en cours ? Un indice… (facile, non ?!) :

IMG_6731

Epeire diadème (Araneus diadematus)

11 septembre 2016

Belle surprise hier sur la terrasse : une épeire diadème (ou épeire porte-croix) dans sa toile, accrochée aux tanaisies, et en train d’emmailloter une proie dans de la soie. Je n’ai pas réussi à voir de quel insecte il s’agissait, la « momification » étant déjà bien avancée, mais une mouche me semble être une bonne hypothèse au vue de la taille du cocon.

L’épeire est une araignée très commune et utile dans les jardins, facilement reconnaissable aux taches blanches disposées en croix qui ornent son abdomen (ce que j’ai un peu raté sur mon premier dessin :-/ ). Le reste de l’araignée est dans les tons crème, brun et orangé, les pattes étant rayées.

Elle fait partie des orbitèles, du latin Orbis=cercle et Tela=toile. Donc… elle fabrique une grande et régulière toile géométrique et circulaire qu’elle reconstruit très régulièrement (A ce sujet, n’hésitez pas à vous procurer les yeux fermés les n° 73 et 74 de l’excellentissime revue « La Hulotte » si vous ne les avez pas encore). C’est dans cette toile qu’elle piégera de petits insectes tels que des mouches, moustiques, guêpes, mais pas de grosses bêtes comme nous… aucune raison donc d’en avoir peur ! 😉

La position classique de l’épeire, telle que je l’ai dessinée, est tête en bas au milieu de sa toile, les 4 pattes antérieures rassemblées vers l’avant, la paire intermédiaire à peu près horizontale et les dernières pattes étendues vers l’arrière.

Vous n’avez plus qu’à partir à sa recherche à proximité de chez vous, vous allez forcément la trouver et pouvoir vérifier tout ce que je vous ai dit 😉 C’est en effet une bonne période pour l’observer facilement avant l’hiver.

Sources : ici et .

 

Epeire diadème - Graphite et sanguine - Septembre 2016

Clématite…

4 septembre 2016

Et voilà, c’est fini. Ouf ! Pas la peine de me demander de quelle variété il s’agit, je n’en ai pas la moindre idée :-/

Clematite - Aquarelle - Septembre 2016

Au jardin…

28 août 2016

Au jardin - Aquarelle - Août 2016

En cours…

21 août 2016

… et avec plein de taches qu’il faudra que j’enlève ! (non, non, ce ne sont pas des poussières sur votre écran 😉  ).

Clématite - Aquarelle - Août 2016

Araignée-loup (Hogna radiata)

7 août 2016

Une araignée-loup (Hogna radiata) observée dans mon jardin l’automne dernier. Comme elle n’était pas très farouche, j’ai pu la prendre en photo sous toutes les coutures, et je viens de m’amuser à la dessiner dans 2 positions différentes, pour faire des essais (au feutre noir 0,05 mm pour le dessin de face, et au pastel crayon sépia pour le dessin du dessus).

C’est une araignée qui se rencontre plutôt sur le pourtour Méditerranéen mais on peut la trouver jusqu’au sud du Bassin parisien. Elle est plutôt grosse : le corps mesure de 9 à 25 mm selon le sexe, et à cela il faut ajouter la longueur des pattes ! Quand je l’ai trouvée dans ma pelouse, ça m’a fait m’arrêter… 😉

Comme vous le savez sûrement, les araignées ont 8 yeux, et l’organisation de ceux des « Araignées-loup » est particulière et caractéristique : 4 petits yeux sur une première rangée basse, 2 plus gros juste au-dessus et les 2 derniers, plus petits, encore plus au-dessus. Sur mon dessin, on n’en voit que 6 car les 2 supérieurs étaient cachés dans les motifs de la tête.

Ces araignées sont aussi appelées Lycoses ou Tarentules et elles sont dites errantes car elles ne construisent ni toile ni terrier. D’ailleurs, c’est une autre caractéristique que vous avez peut-être déjà observé : les femelles transportent souvent leur sac d’œufs et même leurs petits sur leur abdomen.

Cliquez sur les images pour les voir en plus grand.

Art postal

31 juillet 2016

La suite de la série de timbres sur les yeux d’animaux…

… une rainette à yeux rouges, aux crayons de couleur.

Rainette aux yeux rouges - Crayons de couleur - Juillet 2016

Week-end en Drôme provençale

24 juillet 2016

Quelques croquis réalisés sur place (aquarelle ajoutée après-coup), entre 2 bourrasques et à l’ombre ! Sur carnet 17x14cm, papier « basique », au feutre noir et aquarelle.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

 

Petites choses aquarellées…

10 juillet 2016

Voici les dernières aquarelles réalisées pendant les cours du mercredi aux Ateliers de la Rue Raisin : des femmes (celle tout en haut à gauche avec un croquis préalable au crayon, les 3 autres directement au pinceau en repérant les ombres), une algue marine, un paysage sous-marin et des petits gâteaux plats (sablés genre crumble dessus et dessous, chocolat noir au milieu… excellents !).

Expo

1 juillet 2016

Pour ceux qui sont en Rhône-Alpes Auvergne ou pour ceux qui viendraient passer quelques jours dans la Loire, j’expose quelques unes de mes aquarelles à l’Ecopôle du Forez, du 2 juillet au 30 septembre.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le site, c’est une belle occasion de le découvrir, surtout à cette époque où les nichées sont encore visibles et les oiseaux migrateurs pas encore tout à fait partis !

Ouvert tous les jours de 13h30 à 19h.

Photo 1 © Frapna Loire.