Le blog de Claire

Archive de la catégorie ‘Botanique’

Fougère

dimanche 12 mai 2019

Dernière aquarelle réalisée en grande partie chez Vincent Jeannerot (2 journées chez lui et 1/2 journée chez moi). Comme toujours, le rendu sur écran ne reflète pas exactement la réalité des couleurs de l’original, malgré un scan de bonne qualité, mais ça vous donne quand-même un bon aperçu !

Fougère - Aquarelle - Mai 2019Les fougères sont des plantes vivaces, primitives, apparues il y a environ 400 millions d’années ! Elles ne font pas de fleurs, et donc pas de graines, mais produisent des spores pour se multiplier : ce sont les petits amas orange/marron que l’on trouve au revers des feuilles et qui peuvent être ronds, allongés ou même en U.

Elles peuvent être terrestres ou épiphytes (comme c’est souvent le cas en milieu tropical), de toutes les tailles (il y a même des fougères arborescentes, qui sont magnifiques), de couleurs très variées, avec des feuilles découpées de 1000 manières, mais sont toujours dans des milieux plutôt ombragés et surtout humides. Il en existe à priori plus de 13 000 espèces différentes, de quoi satisfaire tous les goûts… et de quoi occuper mes pinceaux aussi !

Sur papier Arches 300g/m2, grain satiné, format 31×41 cm; aquarelles en tubes Winsor & Newton et Schmincke; pinceaux Raphaël Kolinsky série 8404, taille 2/0, 0, 1 et 2.

Plante grasse

dimanche 24 mars 2019

« Plante grasse », parce que je ne connais pas le petit nom de celle-ci ! D’aucune en fait, je n’y connais rien en plantes grasses 😉

Cette aquarelle a été commencée, comme toujours, chez Vincent Jeannerot, et terminée à la maison, en plusieurs fois. J’avais prévu de vous la montrer avant, et puis elle ne me plaisait qu’à moitié, quelque chose me chiffonnait mais j’hésitais à trop la travailler au risque de faire des bêtises.

Alors, je l’ai laissée de côté pendant une semaine, en l’ayant prise en photo au préalable. C’est sur l’écran de mon ordinateur que j’ai vu ce qui n’allait pas ! J’ai donc ainsi pu faire des retouches sans crainte. Je pourrais probablement en faire encore quelques unes, mais il faut bien s’arrêter un jour…

Plante grasse - Aquarelle - Mars 2019Sur papier Arches grain satiné 300g/m2, 26×36 cm; aquarelles en tubes Winsor & Newton et Schmincke; pinceaux Raphaël série 8404.

En cours…

dimanche 20 janvier 2019

En cours - Janvier 2019

Cônes de sequoia

dimanche 28 octobre 2018

Voici les cônes du dernier article enfin terminés !

N’ayant pas ramassé moi-même les cônes, je ne savais pas à quelle essence ils appartenaient. Après quelques recherches rapides, il s’avère que ce sont des cônes de Séquoia, peut-être du « géant » mais je n’en suis pas certaine.

Sur l’aquarelle originale, il y a de légères ombres derrière chaque cône (à la manière de Vincent Jeannerot 😉 ) pour les mettre en relief, mais mon scanner n’a pas fait son boulot proprement, elles n’apparaissent donc pas ci-dessous.

Pour ceux que ça intéresse : Papier Arches grain satiné 300g/m2 format 26×36 cm, pigments en tube Schmincke et Winsor & Newton, pinceaux Raphaël série 8404 taille 0, 1 et 2.

Si vous avez des questions… n’hésitez pas !

Cônes de Sequoia - Aquarelle - Octobre 2018

En cours…

dimanche 30 septembre 2018

Cônes - Aquarelle - Sept 2018

Orange, tubes de peinture, etc.

jeudi 14 juin 2018

J’ai récemment complété ma « collection » de feutres-pinceaux de la marque Faber Castell (pour ceux que ça intéresse, il s’agit des feutres Pitt). J’ai donc maintenant une soixantaine de couleurs différentes. L’intérêt (pour moi) d’avoir autant de couleurs est de pouvoir faire des « fondus » et des transitions intéressantes entre les couleurs. On est loin des feutres de l’école primaire… !

Pour autant, il ne suffit pas de bêtement colorier, le dessin au feutre n’est pas forcément plus simple que d’autres techniques.

Je me suis donc lancée dans quelques essais pour apprivoiser ces nouveaux feutres, sur un carnet avec des pages de type bristol (13×21 cm), ramené directement de Moscou par une amie ! D’après nature pour l’orange et les tubes de peinture, d’après photo pour le chardonneret et les gendarmes. Bien sûr, comme pour n’importe quel autre média, si le dessin de base n’est pas juste, ça se voit ! 😉

Qu’en pensez-vous ? (cliquez sur les images pour les voir en plus grand).

Bouton de pivoine

vendredi 8 juin 2018

Alleuïa !! 1 an après l’avoir entamé, ce bouton de pivoine est enfin terminé… :-)

Voici une partie des étapes :

Et la version finale (en tout cas, là où j’ai décidé de m’arrêter !) :

Bouton de pivoine - Aquarelle - Mai 2018

Papier Aquarelle Arches Grain satiné 31×41 cm; aquarelles en tube Winsor & Newton et Schmincke; pinceaux 0, 1 et 2 Raphaël Kolinsky série 8404.

Romarin

vendredi 11 mai 2018

Dernière aquarelle commencée chez Vincent Jeannerot et fignolée à la maison.

Celui de mon jardin était encore en fleurs il y a peu, il n’avait jamais été aussi beau ! Je l’ai déplacé de moins de 5 m il y a quelques années, sans le changer d’orientation, et il faut croire que c’était ce qui lui fallait, il en deviendrait presque encombrant ! Même si je l’utilise en cuisine et que j’en fait sécher pour des tisanes, j’ai de quoi faire pour de nombreuses années…

Saviez-vous qu’il existait plus de 150 variétés différentes ? Plus ou moins grands, rampants ou dressés, fleurs bleues, violettes, blanches ou roses, feuilles de couleur variable également, etc.

Sur papier Arches grain satiné 300 g/m2, format 26×36 cm, aquarelle en tube Schmincke et Winsor & Newton, pinceaux Raphaël série 8404.

Romarin - Aquarelle - Avril 2018

Art postal

mardi 1 mai 2018

J’avais un chèque à envoyer, une enveloppe rose et des muscaris dans le jardin… :-)

Aux crayons de couleurs Polychromos de chez Faber-Castell.

Muscaris - Crayons de couleurs - Avril 2018

Lierre grimpant (Hedera helix)

lundi 2 avril 2018

Non, non, je ne me suis pas trompée en dessinant les feuilles ! Les feuilles à 5 lobes (palmatinervées) auxquelles on pense spontanément quand on parle du lierre, sont les feuilles que l’on trouve sur des tiges rampantes. Les tiges sur lesquelles se trouvent les fleurs et les fruits présentent des feuilles plus rondes et pointues, comme sur mon aquarelle ! On parle d’hétérophyllie, de nombreuses espèces présentent ce dimorphisme foliaire.

Si vous voulez en savoir plus sur le lierre, de manière à la fois ludique et scientifique, abonnez-vous à « La Hulotte », le dernier numéro lui est consacré !

Il y a 4 ans, j’avais déjà peint un rameau de lierre, plus petit. Si vous voulez comparer, cliquez ici. N’hésitez pas à me dire lequel des 2 vous préférez, ils sont bien différents bizarrement, notamment au-niveau des feuilles…

Lierre - Aquarelle - Avril 2018Sur papier Arches grain satiné (300 g/m2) format 26×36 cm; aquarelles Winsor & Newton et Schmincke; pinceaux Raphaël série 8404, tailles 0, 1 et 2.