Le blog de Claire

Archive de décembre 2014

Doucement mais sûrement…

dimanche 21 décembre 2014

Cours de dessin…

dimanche 7 décembre 2014

Les derniers cours aux Ateliers de la Rue Raisin ont été consacrés à un dessin mettant en jeu plusieurs techniques.

Il fallait d’abord choisir un animal d’après un modèle photocopié en N&B, A4. En l’occurrence pour moi, un goéland en vol. Après reproduction au crayon graphite léger, on pouvait choisir d’ajouter des engrenages pour donner l’impression d’un mécanisme intérieur. Inutile de vérifier le réalisme du mécanisme dessiné, il n’y a pas de logique ! J’ai juste dessiné des engrenages d’après plusieurs modèles, également photocopiés en N&B en A4.

Une fois tout ça dessiné, la mise en couleur et en relief a été effectuée avec 3 techniques différentes :

– les différents gris/noirs sur l’oiseau : avec une brosse, de la peinture à l’huile et beaucoup de patience. La technique consiste à prendre un tout petit peu de peinture à l’huile diluée sur sa brosse, d’enlever au maximum le surplus en frottant la brosse sur un brouillon, et d’appliquer ce qu’il reste sur le dessin. Le résultat est donc assez léger car il ne reste quasiment plus de peinture sur la brosse. Mais plus on passe de « couches », plus on fonce les gris et plus on obtient des dégradés aux endroits que l’on désire. C’est long, très long, mais le résultat peut-être sympa si on s’applique. Personnellement, j’avoue que ça ne m’a pas passionné, mais sur certains animaux, le résultat est intéressant (notamment pour créer des plis et des ombres).

– le tour des engrenages et certains détails : à la plume d’écolier et l’encre de Chine. Comme j’avais envie de finir « vite » et que j’avais le bon matériel chez moi, j’ai commis l’erreur de dessiner aussi le contour de l’oiseau à l’encre. Il n’aurait pas fallu : l’idée était de mettre seulement quelques traits noirs avec la technique précédente dans les zones de contour qui sont en pleine lumière, et que l’œil (et le cerveau) complète de lui-même l’ensemble du contour. Tant pis !

– la couleur à l’intérieur de l’oiseau et des engrenages : peint avec des encres colorées (type Colorex), au pinceau tout simple.

Et pour finir le dernier cours, on s’est dessiné les uns les autres façon « modèle vivant » : certaines positions sont « bizarres », mais c’est parce qu’il manque soit une chaise, soit une table… Tous ces croquis ont été réalisés en 6 min au crayon pastel et vous sont présentés dans l’ordre de leur exécution.